Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
IDF Mobilités News

12 LOCOMOTIVES vendues aux enchères et 11 trains AGC cédés aux autres régions

Pour la première fois en France, 12 locomotives sont mises aux enchères.

12 LOCOMOTIVES vendues aux enchères et 11 trains AGC cédés aux autres régions

Elles sont remplacées par des trains neufs, alors qu'elles ont encore une durée de vie importante. C'est la conséquence du plan massif de renouvellement du matériel roulant d'Île-de-France Mobilités, voulu par Valérie Pécresse pour améliorer le confort des passagers et la fiabilité des trains en Île-de-France.

Dans le cadre de cette modernisation du matériel roulant, Île-de-France Mobilités cédera également 11 rames de type AGC à plusieurs régions françaises, qui pourront ainsi compléter leur parc avec un train qui n'est plus produit. Ces trains supplémentaires permettent ainsi de renforcer l'offre ou de pouvoir effectuer la maintenance des trains avec plus de sérénité.

Une première en France pour Transilien SNCF et Île-de-France Mobilités

La vente aux enchères de 12 locomotives BB 27300 du 27 au 30 juin prochain

Avec le remplacement de l'ensemble des trains de la ligne N par des Regio2N, 12 locomotives BB 27300 qui tractaient des rames VB2N seront retirées du réseau francilien. Ces locomotives BB 27300, mises en service entre 2006 et 2010, ont encore une durée de vie de 20 à 30 ans. Île-de-France Mobilités a donc demandé à Transilien SNCF de les mettre en vente.

Il s'agit d'une première pour Transilien SNCF, activité de SNCF Voyageurs, que de proposer ces matériels roulants libérés via une vente aux enchères au bénéfice d'opérateurs ferroviaires au niveau européen voire mondial. En effet, avant le plan massif de renouvellement lancé par Valérie Pécresse en 2016, les matériels roulants n'étaient remplacés qu'en fin de vie, c'est-à-dire qu'ils étaient tous démantelés après leur remplacement.

Les bénéfices de la vente abonderont le financement du renouvellement des trains en Île-de-France initié par Île-de-France Mobilités.

12 locomotives sont mises en vente aux enchères. Les mises à prix débuteront de 1 294 868€ à 1 365 849€ pour chacune de ces locomotives en fonction des caractéristiques.

Cette vente inédite est ouverte à des professionnels et constitue une réelle opportunité pour les opérateurs de transport de voyageurs, les opérateurs de transport de fret et les sociétés de location de locomotives qu'ils soient basés en France, en Europe ou dans le monde.

Les professionnels intéressés peuvent envoyer une demande de visite dès aujourd'hui sur le site Agorastore, leader de la vente aux enchères en ligne des biens publics en France. Les enchères quant à elles, seront ouvertes du 27 au 30 juin 2022.

Des nouveaux trains Régio2N financés par Île-de-France Mobilités remplacent les locomotives BB 27300 et voitures VB2N de la ligne N

La ligne N exploitée par Transilien SNCF pour Île-de-France Mobilités bénéficie de l'arrivée progressive depuis décembre 2020 de nouveaux matériels roulants, les Régio2N (1,06 milliard d'euros financé à 100% par Île-de-France Mobilité) sur l'ensemble des axes :

Depuis le 14 décembre 2020 sur l'axe Paris Montparnasse <> Sèvres rive Gauche,
Depuis le 6 avril 2021 sur l'axe Paris Montparnasse <> Dreux,
Depuis le 22 novembre 2021 sur l'axe Paris Montparnasse <> Rambouillet
Depuis le 4 janvier 2022 sur l'axe Paris Montparnasse <> Plaisir
Depuis le 14 février 2022 sur l'axe Paris Montparnasse <> Mantes-la-Jolie

Depuis le début de l'année Transilien SNCF reçoit 3 à 4 nouvelles rames Régio2N par mois. Pour la seule année 2022, ce sont près de 40 nouveaux Regio2N qui seront déployés sur la ligne N. A terme, le parc de la ligne N sera de 73 rames. La fin du déploiement sur l'ensemble de la ligne est prévue à la fin de l'année 2022.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les nouveaux trains Régio2N sur la ligne N.

11 rames AGC cédées aux Régions françaises

Les axes Gretz >< Provins et Trilport <> La-Ferté-Milon de la ligne P (depuis et vers Gare de L'Est) sont les deux seuls en Île-de-France encore non-électrifiés pour le service commercial et nécessitent l'usage de rames AGC Bi-mode (Automotrice Grande Capacité avec une alimentation électrique et diesel).

A l'occasion de l'électrification de l'axe Gretz <> Provins de la Ligne P exploitée par Transilien SNCF pour Île-de-France Mobilités, les matériels ces AGC bi-mode livrées entre 2008 et 2010 et actuellement en service seront remplacés par des nouveaux trains, le Francilien (NAT - Nouvelle Automotrice Transilien), 100% électrique.

Île-de-France Mobilités avec Transilien SNCF ont acté la cession en fin d'année 2022 de ces trains à d'autres Régions, Autorités Organisatrices de Transports, et exploitants ferroviaires de voyageurs en France pour compléter leurs parcs. En effet, ces matériels roulants bi-modes ne sont plus construits et sont très demandés par les autres régions, qui ont encore des portions de lignes non électrifiées.

2 pour la Région Bretagne
2 pour la Région des Hauts-de-France
2 pour la Région Sud-Paca
1 pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes
3 pour la Région Centre-Val-de-Loire
1 pour la Région Normandie

Le démantèlement et recyclage des matériels roulants sortis de l'exploitation

Concernant les matériels roulants arrivés en fin de vie, depuis 2018, un plan décennal de démantèlement, de recyclage et de valorisation des matériels roulants Transilien SNCF sortis de l'exploitation et radiés est mis en œuvre par la direction du Matériel de SNCF Voyageurs. 100% des rames Transilien SNCF sont traitées. Ces matériels sont recyclés à 95% pour les voitures et à 98% pour les locomotives.

A terme, ce plan de démantèlement permettra la création de 7 usines de désassemblage générant un minimum de 30 emplois par site. Les locomotives sont démantelées sur le site de Baroncourt.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le démantèlement et le recyclage des matériels roulants.


www.iledefrance-mobilites.fr

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)