Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

lerail.com
Generale Costruzioni Ferroviarie News

VISITE OFFICIELLE DU CHANTIER GCF-TRANSALP PAR LE SOUS-PRÉFET D’AVESNES

Un chantier de rénovation de taille XXL. Suite Rapide n’a pas manqué d’impressionner également de nombreux journalistes et organes d’information de la région Hauts-de-France, qui se sont rendus au chantier de GCF-Transalp à l’occasion de la récente visite du sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe, Alexander Grimaud, du maire de Fourmies Mickaël Hiraux et du conseiller régional Benoit Wascat.

VISITE OFFICIELLE DU CHANTIER GCF-TRANSALP PAR LE SOUS-PRÉFET D’AVESNES

Accueilli par l’ensemble de l’équipe technique de la SNCF et par les responsables de Transalp-GCF, le représentant de l’État a pu constater personnellement l’état d'avancement des travaux de rénovation intégrale de la ligne ferroviaire Leval - Hirson qui, entamés le 4 mai dernier, s’achèveront d’ici fin octobre.

« Des chantiers qui coûtent 60 millions d’euros, a souligné le sous-préfet Alexander Grimaud, on n’en voit pas tous les jours et sont un témoignage clair de la volonté de l’État d’investir dans les infrastructures de l’Avesnois ainsi qu’un signal fort de la phase de reprise post crise sanitaire ».


En plus de ce chiffre « vertigineux », de nombreux médias de la région française ont rapporté les chiffres - qualifiés de « pharaoniques » du chantier qui doit retirer tous les éléments de la ligne désormais obsolète pour les remplacer par 90 kilomètres de rails neufs, 75 578 traverses en béton armé d’un poids de 300 kg pièce, et 94 524 tonnes de ballast. Le tout à l’œuvre d’une « armée » de 500 travailleurs et grâce à l’utilisation de trains atelier « gigantesques » et de machines « impressionnantes », c’est-à-dire des deux super-convois consacrés respectivement à la rénovation et au remplacement des voies - par le Train Matisa P95 et 36 éléments supplémentaires - et à l’assainissement du ballast - par la dégarnisseuse-cribleuse Matisa C75 2C et 42 autres éléments de soutien.

Avec près de 200 trains par jour, cette ligne ferroviaire est une des plus fréquentées du Nord de la France, tant en termes de transport de voyageurs que de fret. Les travaux de rénovation permettront d’améliorer l’ensemble des prestations de la ligne, a souligné dans sa conférence de presse le responsable SNCF Christophe Blervaque, en facilitant les opérations de maintenance et partant, en augmentant la régularité et la qualité du service offert aux voyageurs et, grâce à la réduction du bruit des rails soudés, en offrant un plus grand confort aux résidents locaux.

Un futur désormais proche : sur la ligne Leval - Hirson, l’activité d'assainissement du ballast, réalisée à « double cadence » par le convoi dirigé par la C75 2C de Transalp et par celui dirigé par la dégarnisseuse C75 de GCF, est sur le point de s’achever. L'autre super-convoi, l’usine mobile du P95 chargé du remplacement des rails a terminé son travail ces jours deniers et, après les habituelles opérations de maintenance, sera transféré au futur chantier de Calais où Suite Rapide travaillera, en horaire nocturne, à la rénovation du tronçon Boulogne - Calais.

www.generalecostruzioniferroviarie.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)